Au service de l’innovation et de l’industrie genevoise

La FTI présente des comptes positifs avec un chiffre d’affaires en hausse en 2013

Dans le Rapport de gestion 2013 de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI), le chiffre d’affaires, avec 31,9 millions de francs, montre une progression de 18% par rapport à l’année dernière.

Le Conseil d’administration de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) a approuvé dernièrement les états financiers pour l’année 2013. Le chiffre d’affaires est ainsi passé de 27 millions de francs en 2012 à 31,9 millions de francs en 2013, ce qui montre une hausse de 18%.

Le résultat global de l’exercice avant attributions statutaires, quant à lui, s’élève à 27 millions de francs, en progression de 56% par rapport à l’année précédente (17,3 millions en 2012). Il convient de relever que ce résultat est en partie issu d’éléments financiers non récurrents comme le retraitement des provisions pour les engagements de prévoyance et la cession d’un bâtiment en droit de superficie. Il est aussi à noter que 12 millions de francs ont été versés à l’Etat de Genève conformément au montant prévu. Le solde de 11,3 millions de francs sera affecté au fonds d’acquisition de terrains industriels.

Les comptes de la FTI ont été présentés au Conseil d’Etat qui les a validé afin de les soumette pour approbation au Grand Conseil, conformément à la modification de la législation entrée en vigueur le 1er janvier 2014. L’année 2013 montre une fois de plus la capacité d’adaptation de la FTI aux modifications de son environnement. Ainsi depuis le lancement de la politique de densification des zones industrielles, la FTI collabore aujourd’hui autant avec les professionnels de l’acte de construire qu’avec les artisans et les industriels.

Grâce à la mise sur pied de nouveaux partenariats privés-publics, la FTI facilite désormais, le montage de projets immobiliers industriels innovants qui contribuent à transformer le bâti dans les zones.

Plusieurs projets sont en cours de réalisation :

Un hôtel industriel novateur de 53’000 m2 de surface brute de plancher (SBP) hors-sol sera construit à Lancy. Ce projet est le fruit d’un partenariat public-privé et a fait l’objet d’un concours d’architecture international.
L’hôtel industriel des Galants est une construction dense au programme mixte avec un indice d’utilisation du sol de plus de 2,5. Il offrira 26’500 m2 de surface brute de plancher avec la mise à disposition de bureaux, de stockage et de parking. Ce bâtiment est partenariat entre un industriel spécialisé dans la logistique et un promoteur
A cela s’ajoute la venue du groupe Louis Vuitton qui installera sa manufacture horlogère dans la Zimeysa avec 110 emplois à la clé dans le cadre d’une opération de reconversion d’un bâtiment dévolu initialement à l’industrie pharmaceutique.

Vous pouvez dès à présent télécharger notre rapport de gestion 2013.