Au service de l’innovation et de l’industrie genevoise

Info mobilité : Echangeur de Perly / Route de St-Julien – Mise en circulation bidirectionnelle de nuit

QUOI, COMMENT ?
La Confédération, par l’intermédiaire de l’Office fédéral des routes (OFROU) et sa filiale d’Estavayer-le-Lac, entreprend des travaux de réfection des revêtements sur la route de St-Julien, au droit de l’échangeur de Perly. L’intervention a lieu pendant une dizaine de nuits de 20h30 à 5h30 réparties sur une période de 3 semaines. Elle nécessite la mise en place d’une circulation bidirectionnelle de la route de St-Julien ainsi que la fermeture ponctuelle de certaines bretelles de l’échangeur.
Ces travaux impliquent les modifications de circulation suivantes :
Transports individuels motorisés :
La route de St-Julien entre le chemin de la Châtière et le chemin des Mattines sera mise en circulation bidirectionnelle de nuit. Cette mesure implique la suppression ponctuelle de certains mouvements ainsi que des bretelles d’entrée et de sortie à l’autoroute N01. Les déviations mises en place sont les suivantes :
– Pour les restrictions liées au réseau cantonal, une déviation en boucle est mise en place via le chemin des Mattines, la route de Base et la route de la Galaise ;
– Pour les restrictions liées au réseau national, une déviation est mise en place via l’autoroute N01a et un demi-tour au niveau de la jonction n⁰2 « Carouge-Centre ».
Transports en commun :
L’arrêt TPG« Au Contour » des lignes D et 42 est maintenu durant les travaux.
Itinéraires cyclables :
Les cyclistes se conforment aux indications de déviation mises en place pour les automobilistes.
Piétons :
Les piétons sont déviés sur le trottoir opposé à la zone de travaux pour des questions de sécurité.
QUAND, COMBIEN DE TEMPS ?
Les travaux débutent jeudi 08 juin 2017, pour une durée de 3 semaines.
POURQUOI ?
La confédération procède à la réfection des revêtements de la chaussée sur la route de St-Julien au niveau de l’échangeur de Perly afin de garantir la sécurité et le confort des usagers.

Consultez l’information complète