Au service de l’innovation et de l’industrie genevoise

GENIE.CH à la 23ème édition des Assises de la Transition Energétique

Placé sous le signe de la sobriété, « Moins pour plus », deux évènements ont illustré comment l’économie circulaire, qui vise à préserver la ressource et créer de la valeur à l’échelle d’un territoire, représente un levier indispensable face aux enjeux de la transition écologique.

Rédaction Genie.ch | 14.06.2022

1. Une trentaine de participants sont venus écouter trois territoires engagés dans des initiatives concrètes pour un moment d’inspiration.

Genève, la Métropole du Grand Paris et le Québec ont partagé leurs retours d’expériences au travers des stratégies mises en œuvre à différentes échelles.

Pour Genève, Guillaume Massard, Directeur général de la Fondation pour les terrains industriels (FTI), a présenté les principales étapes depuis la création du groupe de travail Ecosite en 2020, l’intégration des principes de l’écologie industrielle dans la Constitution genevoise en 2012, jusqu’à ce jour avec le Plan Climat Cantonal. Il a illustré la mise en œuvre des projets d’économie circulaire au travers notamment de la dynamique écoParc avec un retour d’expérience du Projet Bois-de-Bay bas carbone, secteur Maison Carrée ;

Pour la Métropole du Grand Paris, Xavier Lemoine, Vice-Président délégué à l’économie circulaire, collaborative, sociale et solidaire, a présenté les axes et priorités de la première feuille de route. Il a illustré sa mise en œuvre au travers du programme métropolitain pour une construction circulaire, ainsi que la mise en œuvre du guide à l’intention des communes et territoires de la Métropole pour intégrer l’économie circulaire et solidaire dans leurs achats ;

Pour le Québec, Daniel Normandin, Directeur du Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire, a présenté la feuille de route déclinée de la stratégie gouvernementale du développement durable 2022-2027, intégrant les enjeux, les secteurs prioritaires et les mesures. Il a illustré la déclinaison opérationnelle avec la mise en œuvre d’une approche transversale et multidisciplinaire au travers des laboratoires d’accélération sectoriel.

Cette présentation était animée par Denis Cocconcelli, Directeur du Centre International de Ressources et d’Innovation pour le Développement Durable (CIRIDD), basé à Saint-Etienne en France et partenaire historique de GENIE.CH.


2. Un moment sur le terrain pour une visite de l’ecoparc ZIBAY, une trentaine de personnes ont découvert LE MONDE CACHÉ DE L’ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE. Organisée par ZIBAY ECOPARC, l’Office Cantonal de l’Environnement, la Fondation pour les terrains industriels et l’Association AniMuse.

La ZIBAY accueille près de 200 entreprises actives principalement dans la mécanique et la déconstruction de véhicules, la construction, notamment le stockage et le traitement de matériaux, le transport, le tri et le recyclage. Un ancrage fort dans une réalité professionnelle et industrielle qui peut notamment favoriser les échanges entre les acteurs innovants de ce territoire et ceux de la formation.

> Pour plus d’informations sur ZIBAY ECOPARC


GENIE.CH, le réseau genevois de l’écologie industrielle, compte 1’100 membres. Il fait partie du réseau international ECLAIRA, représentant aujourd’hui 22’000 membres, répartis sur 10 plateformes territoriales en Suisse, en France et au Québec. Gratuit et libre d’accès, ce réseau international de l’économie circulaire joue un rôle de catalyseur, base de connaissances et créateur de lien entre les professionnels – www.eclaira.org