Au service de l’innovation et de l’industrie genevoise

Ateliers écoParcs à la ZIBAY : La phase II est lancée

Dans le cadre de la stratégie écoParcs menée par la FTI, la zone industrielle du Bois-de-Bay (ZIBAY) accueille depuis 2014 des ateliers participatifs interentreprises, visant à accompagner son développement et sa mutation en écoParc industriel. Soumise à un fort développement depuis plus d’une dizaine d’année avec l’implantation de nombreuses entreprises dans le secteur, La ZIBAY doit répondre à des défis multiples, en termes notamment de mobilité, de politique énergétique et de surveillance. Ces trois axes ont constitué le coeur des ateliers menés depuis l’automne 2014. Pour structurer la démarche et apporter l’expertise nécessaire, la FTI a mandaté le bureau de conseil Sofies spécialisé dans la mise en œuvre de symbioses industrielles dans les zones d’activités.

Alors que les résultats du 3e atelier viennent d’être communiqués aux participants et que le projet entre dans une nouvelle phase plus opérationnelle, porté par des groupes de travail dédiés, nous saisissons l’occasion pour revenir sur ce processus et ses enseignements, avec comme préoccupation principale la recherche de synergies et d’opportunités de mutualisation entre les entreprises.

Les ateliers ont permis de passer du stade de la réflexion à des mesures concrètes pour l’amélioration des conditions de travail dans la ZIBAY, initiant des démarches concertées pour répondre aux défis identifiés dans les trois thématiques abordées. Les conclusions de la première phase ont été les suivantes:

Energie:

20160414_photo_atelier_3_david_presentation_am_vUn intérêt de la part de nombreuses entreprises pour le développement de toitures photovoltaïques, pourquoi pas par le biais d’achats groupés, a été relevé. D’autres pistes en termes de chauffage, collecte des déchets, rejet de chaleur et gestion des ressources ont été abordées, permettant d’établir une vue d’ensemble des potentiels pour un éventuel réseau de chaleur ou pour la géothermie. Si cette phase a identifié des obstacles importants pour certaines de ces solutions, elle permet néanmoins de connaître les possibilités réelles dans la zone. Un concept énergétique (CET) pour la ZIBAY sera ainsi établi, permettant aux entreprises de mener des activités de partage d’expériences et de mutualisation des actions. Un groupe de travail, réunissant des entreprises, la FTI, les SIG, l’OCEN et la Commune de Satigny, est mis en place.

 

Mobilité:

20160414_photo_atelier_3_christina_atelier_surveillance_fin_am_vDeux axes ont particulièrement été au coeur des préoccupations des entreprises: Les parkings, jugés insuffisants, particulièrement le nombre de places en zone bleue, et les transports en commun, dont la fréquence est considérée comme trop faible. Une proposition concertée à destination des TPG sera élaborée à ce sujet. Une volonté a également émergé de ralentir le trafic, celui-ci étant jugé aujourd’hui risqué pour les piétons. Une réunion avec la DGT, la FTI et la Commune de Satigny sera organisée pour améliorer les conditions de mobilité dans la zone et un groupe de travail dédié à la problématique a également été mis en place.

 

 

Surveillance:

20160414_photo_atelier_3_marc_atelier_mobilite_am_vDe nombreuses entreprises de la zone subissent régulièrement des vols de matériel ou même de véhicules. Elles déplorent également des déprédations sur les bâtiments. Chaque entreprise a aujourd’hui son propre système de surveillance, ce qui ne permet pas d’éviter les intrusions et d’apporter des solutions efficaces. Le groupe de travail estime qu’un éclairage public approprié serait souhaitable car il apporterait un élément dissuasif important tout en améliorant la qualité de vie dans la zone. Il ressort de la discussion le besoin prioritaire de faire intervenir la police cantonale dans la démarche, pour mettre en place un système commun de surveillance et garantir de meilleurs résultats. Les besoins des entreprises doivent également être recensés avant tout pour arriver à une solution concertée. Une séance d’information sera organisée pour les entreprises et la Commune de Satigny rencontrera la police cantonale pour discuter des solutions à apporter.

Après 18 mois de travail, ces ateliers peuvent être considérés comme une démarche fructueuse, qui s’achemine vers la mise en place de mesures concrètes. Le même processus est à l’oeuvre dans la zone industrielle de Riantbosson (ZIRIAN), et l’expérience menée servira de modèle ailleurs dans le canton. La stratégie écoParcs de la FTI, ainsi renforcée par une demande réelle de la part des entreprises, démontre ainsi plus que jamais sa pertinence.